Nos actus

Que faire contre la haine sur internet ?

Que faire contre la haine sur internet ?

Dans sa dernière chronique pour l’Opinion, Maxime Sbaihi s’interroge sur la proposition de loi dite « contre la haine sur Internet » et analyse le modèle allemand dont Emmanuel Macron souhaite tant s’inspirer.

 

Il explique que la loi “Netzwerkdurchsetzungsgesetz” de nos voisins d’outre-Rhin, qui vise à réguler la haine sur internet, oblige les plateformes à supprimer ou bloquer sous 24h tout contenu “manifestement illégal” signalé par les utilisateurs, sous peine d’amendes très coûteuses. Cette disposition laisse aux plateformes le soin de déterminer ce qui est illégal ou non, et revient à leur déléguer le pouvoir judiciaire normalement dévolu à l’Etat.

En outre, en les menaçant d’une sanction, les plateformes s’attellent à respecter cette loi à la lettre et ciblent de manière large tout propos pouvant être mal interprété, même ceux emplis d’ironie. Maxime Sbaihi estime ainsi que la France ne devrait pas s’imposer un cadre tuant l’ironie et blessant la liberté d’expression mais devrait adapter la justice au monde numérique. En effet, sur nos écrans ou dans la rue, la haine ne se combat pas en restreignant les libertés.


Pour lire la chronique de Maxime Sbaihi dans L’Opinion « Haine sur internet : l’Allemagne n’est pas un modèle », cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Rétablir la liberté d’expression« , cliquer ICI.

Pour retrouver les analyses de notre expert Aurélien Portuese sur la loi contre les fake news, cliquer ICI.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Tribunes
Videos
Charger + d'actu