Nos actus

Les réponses de GenerationLibre à Mark Zuckerberg

Les réponses de GenerationLibre à Mark Zuckerberg

Dans une chronique pour Les Echos et dans une interview pour l’AFP, Gaspard Koenig et Maxime Sbaihi reviennent respectivement sur la tribune de Mark Zuckerberg.

 

Maxime explique que la tribune du PDG de Facebook est intéressante mais n’aborde pas certains sujets centraux comme la question des données personnelles. Gaspard, quant à lui, souligne son étonnement face au virage de Zuckerberg appelant à davantage d’intervention de la part de l’Etat. En effet, il rappelle qu’en 2017, ce dernier appelait à construire une communauté globale plutôt que de s’en référer aux Etats. 

En outre, Maxime explique que si Zuckerberg laissait réellement le choix aux utilisateurs, comme il le prétend, il faudrait que ces données appartiennent vraiment aux internautes. Cela mettrait forcément en danger le modèle d’affaires de Facebook, basé sur la monétisation des données personnelles.

Néanmoins, Gaspard comme Maxime s’interrogent surtout sur la légitimité des “organismes tiers” dont Zuckerberg fait référence dans sa tribune. Maxime nous rappelle ainsi que des lois encadrent déjà la liberté d’expression et que c’est à l’Etat de s’adapter et de s’assurer que celles-ci soient appliquées.

Toutefois, Gaspard reconnaît que Zuckerberg ouvre la voie à un renouveau de l’idéal cosmopolitique, pour construire non pas une “communauté” digitale mais une véritable collectivité politique.


Pour lire la chronique de Gaspard Koenig dans Les Echos « Quand Zuckerberg redécouvre le contrat social », cliquer ICI.

Pour lire l’interview de Maxime Sbaihi « Protection des données : Marc Zuckerberg ne pas jusqu’au bout », cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Mes data sont à moi », cliquer ICI.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Tribunes
Videos
Charger + d'actu