Nos actus

L’enfer de l’infantilisation

L’enfer de l’infantilisation

Sur LCI, Gaspard Koenig explique la défiance grandissante des Français par une gestion de la crise sanitaire qui prive le citoyen de son autonomie.

 

Gaspard montre que le virus fait l’objet d’une gestion avant tout politique : chaque pays lutte contre le virus selon ses propres réflexes culturels.

« La France a révélé sa propre nature dans le traitement du virus : une nature extrêmement bureaucratique et normative. » 

Pour Gaspard, le manque de confiance de la population envers les autorités dans la gestion de la crise sanitaire provient d’une frustration déjà ancienne. En France, la tradition de l’inflation normative rend la loi illisible pour le citoyen et l’entrave dans son quotidien. La frustration s’est muée en crise de confiance au gré de l’empilement de normes absurdes décidées par l’État central. 

« C’est l’État de droit qui perd son sens quand les gens ont l’impression d’être toujours des coupables en puissance. » 

Gaspard dénonce la tendance de l’administration à faire de chaque citoyen un suspect. Ce carcan normatif excessif ne peut, à ses yeux, que susciter la défiance et des réactions elle-mêmes excessives. 


Pour voir l’émission, cliquer ICI.

Pour consulter notre rapport « Pour une révolution normative », cliquer ICI.

 

Publié le 07/01/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter