Nos actus

La propriété privée des données est un enjeu européen

La propriété privée des données est un enjeu européen

Dans une tribune pour Capital, Maxime Sbaihi estime que l’Europe doit inventer un modèle de régulation numérique. Elle doit réussir à rendre le pouvoir et le contrôle des données privées aux individus.

 

Pour Maxime, le rôle de l’Europe est de gérer les problèmes que les Etats-nations ne sont pas en mesure de régler seuls. Or, avec l’essor du numérique, la liste des défis qui dépassent l’échelle nationale ne fait que grandir.

Aucun État seul ne pourrait faire changer les pratiques d’un géant comme Google tandis qu’un marché de 500 millions de consommateurs, comme l’Europe, lui le peut. La souveraineté d’un pays se mesure désormais en taille de marché, donc en internautes. C’est en effet son marché unique qui rend l’Europe incontournable. 

De ce fait, Maxime souligne les bienfaits du RGPD mais souhaite pousser la logique encore plus loin avec la propriété privée des données personnelles. Entre le Big Brother chinois et le modèle américain, l’Europe doit inventer une régulation numérique préservant l’individu et ses libertés. 


Pour lire la tribune de Maxime Sbaihi « L’Europe doit inventer un modèle de régulation numérique » cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Mes data sont à moi » cliquer ICI.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Tribunes
Videos
Charger + d'actu