Nos actus

Rendons aux jeunes leur avenir

Rendons aux jeunes leur avenir

Dans Le Temps, Maxime Sbaihi explique pourquoi la réouverture des universités et des lieux publics est sensée.

 

Maxime part d’un constat : l’âge médian des personnes touchées par le virus est de 85 ans. Les pouvoirs publics doivent donc adapter les mesures sanitaires en fonction de cette donnée.

Il n’est pas envisageable de priver durablement les jeunes d’opportunités et, par conséquent, de leur avenir. Les jeunes sont les victimes invisibles d’un virus qui n’a pas ou peu d’impact sur leur santé. De nombreuses études prouvent que les années perdues à certains âges clés de la vie ne se rattrapent jamais.

« Il faut très vite revenir à un enseignement supérieur en présentiel pour que les jeunes recollent à leurs études et à leur avenir.  »

Maxime estime que notre rapport au risque a évolué avec l’allongement de l’espérance de vie. La santé est devenue la valeur cardinale de notre société. Avec la pandémie, le risque de mort est revenu en force. Ce risque, nous l’avions oublié. Il nous est donc apparu insupportable.

Pour Maxime, la responsabilité individuelle est nécessaire à la gestion de la crise alors que le virus est discriminant avec les âges. Les personnes à risques doivent se protéger volontairement et bénéficier d’un accès prioritaire aux vaccins tandis que les moins vulnérables doivent continuer à faire tourner l’économie dans le respect des gestes barrières.

« La solidarité entre les générations, ce n’est pas l’égalitarisme liberticide mais le juste partage des efforts. »

Maxime tient à rappeler que ces temps d’incertitude sont propices à une perte des libertés. Il appelle à la vigilance. Pour veiller à ce que ces libertés soient retrouvées, GenerationLibre a créé un outil citoyen : l’Observatoire des Libertés Confinées.

Depuis le 18 mai 2020, notre think-tank met à disposition des citoyens et journalistes un outil de suivi afin de s’assurer que les libertés et droits des individus n’échappent pas au déconfinement. Pour l’heure, 28 mesures portant atteinte aux libertés sont toujours en vigueur.


Pour lire l’entretien de Maxime, cliquer ICI.

Pour consulter notre Observatoire des Libertés Confinées, cliquer ICI.

 

Publié le 18/02/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter