Nos actus

« La défense de la patrie ne fait plus partie du contrat social » Gaspard Koenig

« La défense de la patrie ne fait plus partie du contrat social » Gaspard Koenig

Dans Les Echos, Gaspard Koenig appelle à clarifier le rôle du citoyen dans le cadre d’un durcissement des conflits mondiaux.

 

Gaspard souligne que la France se prépare à un conflit direct entre États. La défense du territoire national s’est progressivement subsituée au maintien de la paix. En témoigne l’augmentation constante du budget de la défense.

« La stratégie française autour des « conflits de haute intensité » ouvre deux questions fondamentales, sur la gouvernance internationale et la conception de l’Etat. »

Gaspard estime que si la France veut préparer la guerre, elle doit avant tout préparer la paix. Elle pourrait, par exemple, donner plus de représentativité au Conseil de sécurité des Nations unies en transformant son siège en siège européen.

« L’armée de métier doit être mise au service de nos libertés, et la conscription, explicitement abolie. »

Gaspard affirme faire partie d’une « génération pour qui la défense de la patrie ne fait plus partie du contrat social. » Cet état d’esprit est inhérent à la conception de l’État, lui-même devenu garant des droits individuels.


Pour lire la chronique, cliquer ICI.

 

Publié le 14/04/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Influence
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter