Nos actus

Osons le socle citoyen ! L’appel de GenerationLibre et de quarante-cinq parlementaires

Osons le socle citoyen ! L’appel de GenerationLibre et de quarante-cinq parlementaires

GenerationLibre publie dans l’Obs un appel au Gouvernement pour lancer le chantier d’un « socle citoyen », doublé d’une pétition en faveur d’un revenu universel. 

 

Dans la perspective du projet de loi de finances 2021 et dans la continuité de la réforme du prélèvement à la source, il est temps de mettre en oeuvre un véritable revenu universel. À l’initiative de Valérie Petit, députée apparentée LREM du Nord, Gaspard Koenig et l’économiste et expert GL Marc de Basquiat, la tribune a recueilli le soutien de quarante-cinq parlementaires, divers élus politiques, chefs d’entreprises, universitaires, journalistes et responsables associatifs.

La crise sanitaire que nous traversons nous convainc de la nécessité de l’instauration d’un socle citoyen. Ce mécanisme de revenu universel intégré à l’impôt sur le revenu aurait permis, dès le premier mois du confinement, de donner à chaque Français un soutien financier immédiat et proportionné.

Pour être à la hauteur des immenses défis que nous aurons – collectivement – à relever, il est plus que jamais temps de réaliser cette réforme majeure du prélèvement à la source. Comme le montrent les modélisations de Marc de Basquiat dans nos deux rapports, une telle proposition peut être mise en œuvre sans créer de choc sur les finances publiques ou sur le niveau des transferts sociaux.

L’administration fiscale pourrait calculer chaque mois la différence entre un crédit d’impôt individuel et un prélèvement uniforme. Cette combinaison d’un crédit d’impôt fixe et d’un impôt proportionnel au premier euro faciliterait drastiquement le système socio-fiscal français. Surtout, ce mécanisme universel et permanent offrirait une capacité de résilience que ne possède pas notre système actuel, en garantissant une adaptation parfaite et immédiate à la situation économique des individus et des familles.

« L’administration fiscale pourrait calculer chaque mois la différence entre un crédit d’impôt individuel et un prélèvement uniforme pour tous afin de garantir un socle de revenu. » Valérie Petit, Gaspard Koenig, Marc de Basquiat

Cette idée de socle citoyen est transpartisane. Elle est revendiquée aussi bien par les socialistes que par les libéraux. Par les premiers au nom d’une solidarité bien pensée, et par les seconds pour donner un fondement matériel aux libertés individuelles.

La crise du Covid-19 a fait prendre une tournure concrète à une théorie qui, depuis Thomas Paine en 1976, n’a cessé d’être étudiée, débattue et expérimentée. La mise en place d’un filet de sécurité universel se justifie autour de trois points : l’automaticité, car beaucoup se sont exposés à une chute brutale de leurs revenus, l’universalité, parce qu’une majorité d’entre nous se trouve dans l’impossibilité de travailler mais que seuls les salariés bénéficient du chômage partiel, et la réalité de nos besoins de bases.

 

 

Ainsi, le socle citoyen ne généralise pas l’aumône, il préserve la dignité des plus démunis. Il n’encourage pas l’assistanat, il favorise la prise de risque. Il ne récompense pas l’oisiveté, il supprime les « trappes à pauvreté » tout en s’assurant que le travail paye toujours. Il ne consacre pas le règne de l’individualisme, il tire profit de la singularité de tous les citoyens. Enfin, cette révolution conceptuelle de l’activité ne fait pas table rase de l’État Providence, mais complète les dispositifs universels par un filet de sécurité moderne et réactif.

Partout dans le monde, des pays s’apprêtent à sauter le pas. Il est temps de mettre en œuvre cette réforme d’union nationale, qui n’est ni de gauche ni de droite, mais du côté de ceux qui croient en l’homme. Ayons le courage de faire l’une des réformes fiscales et sociales les plus ambitieuses et justes que notre pays ait connues.

Le lundi 4 mai,  Mathilde Broquet-Courboillet a développé notre proposition face à Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, lors d’un atelier animé par la députée Valérie Petit sur la plateforme Le Jour d’après.

 


Pour lire la tribune, cliquer ICI.

Pour signer la pétition, cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Liber : un revenu de liberté pour tous », cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Liber : une proposition réaliste », cliquer ICI.

 

Publié le 04/05/2020.
Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter