Nos actus

L’Europe sortira plus forte de la crise

L’Europe sortira plus forte de la crise

Cette crise serait-elle l’occasion de renforcer la construction européenne ? Dans sa chronique pour l’Opinion, Maxime Sbaihi se réjouit de voir l’Europe donner tort aux oiseaux de malheur qui annoncent son effondrement.

 

Pour les détracteurs de l’Europe, la désorganisation face à la pandémie suffirait à prouver son incompétence et son inutilité. Pourtant, c’est d’un manque de pouvoir qu’elle a souffert : elle ne possède que peu de compétence en termes de santé. Si l’herbe est toujours plus verte chez nos voisins, force est de constater que tous les pays ont été pris de court par la crise sanitaire et que l’Europe ne s’en est pas particulièrement mal tirée.

Ce n’est pas la première fois que ses ennemis prédisent sa chute : la crise des dettes souveraines en 2012, la vague migratoire de 2015, le choc du Brexit en 2016… Plutôt que de précipiter son effondrement, ces épisodes ont consolidé la construction européenne.

« Les Cassandres n’ont toujours pas compris que l’Europe était dotée d’une armure nietzschéenne : tout ce qui ne la tue pas la rend plus forte. » Maxime Sbaihi.

Face à la Covid-19, les institutions européennes font preuve une nouvelle fois de résilience et d’adaptation. La Banque centrale a été réactive et efficace afin d’éviter que la crise économique ne se transforme en crise financière, et l’ambitieuse initiative franco-allemande pour doter l’Europe d’une véritable capacité de financement est historique.

« Cette crise révèle pourtant la force de l’Europe, elle fait sauter aux yeux sa nécessité vitale et lui permet de se débarrasser de ses habits abstraits. » Maxime Sbaihi.


Pour lire l’article, cliquer ICI.

 

Publié le 02/06/2020.
Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter