Nos actus

Loi Avia : les algorithmes, nouveaux juges du XXIème siècle ?

Loi Avia : les algorithmes, nouveaux juges du XXIème siècle ?

À partir du 1er juillet 2020, la loi Avia imposera aux réseaux sociaux de retirer les contenus « manifestement » homophobes, racistes ou sexistes dans un délai de vingt-quatre heures suivant le signalement par un utilisateur. Pour Rubin Sfadj, avocat et soutien de GenerationLibre, cette loi est un nouvel assaut de la bien-pensance contre la liberté d’expression.

 

Les réseaux-sociaux qui ne respecteront pas cette nouvelle règle se verront infliger une amende allant jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaires mondial. Pour Rubin, les plateformes prendront le moins de risque possible et useront des algorithmes pour supprimer un maximum de contenus pouvant tomber sous le coup de la loi.

Si on peut admettre que la propagation de la haine en ligne appelle de nouveaux moyens d’action, remettre la liberté d’expression entre les mains d’une justice aussi privée qu’expéditive ne va pas de soi. Rubin Sfadj

 


Pour lire la tribune, cliquer ICI.

 

Publié le 15/05/2020.
Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter