Nos actus

Le crowdfunding plutôt que l’impôt

Le crowdfunding plutôt que l’impôt

Plutôt que consentir par nos représentants, consentons nous-mêmes ! A la suite des réflexions du philosophe Peter Sloterdijk, Gaspard Koenig a défendu, sur la radio belge La Première, l’idée de transformer une partie des impôts en contributions libres à la faveur du crowdfunding.

 

Gaspard a expliqué que notre think-tank, qu’il a fondé, passe beaucoup de temps à lever de l’argent, n’acceptant aucun argent public, et ne se finançant que par des dons libres, ce qu’on appelle le fundraising. Il constate que de plus en plus de personnes veulent financer volontairement les services. A l’inverse, le mouvement des Gilets Jaunes fait montre d’une défiance à l’égard du consentement à l’impôt étatique, que l’on peut analyser comme un mythe déresponsabilisant et frustrant.

« Si les gens savaient pourquoi donner de l’argent à l’Etat, je suis certain qu’ils le donneraient plus volontiers. »

Dès lors, si l’on peut garder la défense et la justice, ou même l’éducation, dans le giron national, ne peut-on pas décentraliser un certain nombre de services publics via le crowdfunding ?


Pour revoir l’émission sur La Première, cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Travailler demain », signé Emmanuelle Barbara, cliquer ICI.

Pour nous soutenir, cliquer ICI.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Tribunes
Videos
Charger + d'actu