Nos actus

« L’avenir de l’Europe, c’est la paix dans le monde. » Gaspard Koenig

« L’avenir de l’Europe, c’est la paix dans le monde. » Gaspard Koenig

Dans Les Echos, Gaspard Koenig déplore le recours à la force des États français et britannique dans la Manche au lendemain du Brexit.

 

La France et l’Angleterre ont envoyé chacun à leur tour deux navires militaires vers l’île de Jesersey pour intimider l’autre. Gaspard s’inquiète qu’un désaccord sur l’attribution des licences de pêche puisse nous conduire à une confrontation armée. Le Royaume-Uni, désormais affranchi du joug européen, reviendrait à un état de nature tel que dépeint pas Thomas Hobbes.

« Redevenus souverains, ne rendant plus de comptes qu’à leurs propres citoyens, les Etats-nations renouent avec la manière la plus simple et la mieux éprouvée de régler les conflits : la force. »

Gaspard estime que l’Europe n’a rien à envier à cette manière de résoudre les conflits. Au contraire, le recours perpétuel à la négociation est un signe de maturité pour l’Union européenne : la victoire de la règle de droit et du multilatéralisme sur le recours à la force.

« Nous ne gagnerons rien à transformer l’Europe en une entité étatique comme les autres, « solitaire, méchante et brutale » dans le grand jeu de la realpolitik internationale. »

Gaspard se félicite que la ligne de l’Union Européenne en matière de politique étrangère soit fondée sur la paix. Ce qui parait être un signe de crédulité est en réalité une force. À cet effet, la Conférence sur l’avenir de l’Europe pourrait être l’occasion de renforcer cette stratégie.


Pour lire la chronique, cliquer ICI.

 

Publié le 12/05/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Influence
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter