Nos actus

La révolution est terminée

La révolution est terminée

Dans l’Opinion, Maxime Sbaihi regrette que le temps de la réforme soit systématiquement bousculé par des impératifs immédiats.

 

Pour Maxime, la campagne présidentielle est déjà entrain de s’installer dans le débat public. Résultat : les réformes annoncées sont au choix enterrées ou reportées.

« Quand la présidentielle pointe son nez, les réformes s’enrayent. C’est une règle inhérente à la politique française. »

Réforme institutionnelle, réforme de l’État, réfome des retraites, réforme de la dépendance… Autant de projets qui sont passés à la trappe. L’hostilité des Gilets jaunes et l’imprévu de la crise sanitaire ont très rapidement avorté la « révolution » promise par Emmanuel Macron.

« C’est le troisième quinquennat de suite confronté à une crise majeure : financière pour Sarkozy, terroriste pour Hollande, sanitaire pour Macron. »

Pourtant, la réforme n’a jamais été aussi urgente aux yeux de Maxime. La crise sanitaire n’a d’ailleurs fait que souligner le besoin d’une réforme de l’État.


Pour lire la chronique de Maxime, cliquer ICI.

 

Publié le 23/03/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter