Nos actus

La liberté menacée par le désir de sécurité – La DDHC au XXIème siècle

La liberté menacée par le désir de sécurité – La DDHC au XXIème siècle

Pour le deuxième épisode de sa série sur la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1789, Gaspard Koenig observe que notre société privilégie de plus en plus la sûreté aux dépens de la liberté.

 

« Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. ». L’article 2 de la DDHC ne hiérarchise pas entre les droits fondamentaux que sont la liberté et la sûreté.

« Aujourd’hui, dans une société qui ne supporte plus le risque, le désir exacerbé de protection met à mal l’équilibre entre liberté et sûreté. »

A l’instar de François Sureau, Gaspard dénonce aujourd’hui un déséquilibre croissant entre liberté et sûreté. Dans le sillage de l’état d’urgence en réponse à la menace terroriste, un nombre important de mesures exceptionnelles sont entrées dans le droit commun : dispositifs de surveillance des comunications, perquisitions administratives sans contrôle du juge ou encore interdiction de manifestation à titre préventif. La société a ainsi « régressé » en acceptant ces atteintes à la séparation des pouvoirs au nom de la sécurité.

Pour Gaspard, il faut résister à « la surréaction à des drames individuellement spectaculaires mais statistiquement négligeables » car « à échelle de l’histoire humaine, notre époque maîtrise remarquablement bien les conflits et les maladies ».

« Pour ne pas sacrifier nos libertés, il nous faut garder la tête froide. »

Renouer avec l’esprit de l’article 2 est aujourd’hui une nécessité pour Gaspard. Il nous appelle notamment à la vigilance concernant la crise de la Covid-19: « La légitimité médicale du confinement n’excuse pas l’absence de débat sur l’instauration éclair d’un régime d’exception ». Avec l’Observatoire des Libertés Confinées, GenerationLibre invite à réfléchir sur la nécessité et la proportionnalité des mesures qui voient le jour et souhaite s’assurer que toutes les libertés seront retrouvées.


Pour lire la chronique de Gaspard, cliquer ICI.

Pour visiter l’Observatoire des Libertés Confinées, cliquer ICI.

 

Publié le 09/09/2020.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter