Nos actus

Gaspard Koenig s’introduit dans la bibliothèque de Mario Vargas Llosa

Gaspard Koenig s’introduit dans la bibliothèque de Mario Vargas Llosa

Dans Les Echos, Gaspard Koenig reprend les auteurs fétiches de Mario Vargas Llosa pour éclairer nos débats contemporains.

 

Gaspard affirme que les idées des septs auteurs évoqués dans le livre de Mario Vargas Llosa sont toujours d’actualité pour penser les débats d’aujourd’hui. Récemment traduit en français, « L’appel de la Tribu » renforce le libéralisme, un courant trop souvent réduit à l’exercice de la loi du marché.

« Mario Vargas Llosa renvoie plaisamment à leurs équations les économistes sectaires qui réduisent la liberté à la loi du marché. »

À la lumière de José Ortega y Gasset, Adam Smith ou encore Raymond Aron, Gaspard dénonce l’abandon de la pensée critique. Un phénomène déjà observé par ces penseurs bien avant la naissance des réseaux sociaux, du développement d’un oligopole numérique ou, plus récemment, de l’intervention de Frédérique Vidal dans les débats académiques.

« Ce qui valait hier pour les idéologies totalitaires s’applique aujourd’hui aux réseaux sociaux. »

Gaspard trouve chez Karl Popper, Friedrich Hayek et Isaiah Berlin des arguments pour dénoncer l’écueil de l’historicisme, de la décroissance et de l’intolérance intellectuelle.

Dans un monde où nos libertés sont toujours plus remises en question, Gaspard s’interroge sur l’avenir de la démocratie. Un avenir qui n’est certainement pas figé en fonction du contexte historique. Gaspard considère que la décroissance n’est pas une solution écologique. Elle lui rappelle une certaine tendance à la plannification déjà dénoncée par Hayek.

« Ne laissons pas la pensée aux sophistes et à leurs concepts abstrus ! »

À l’instar de Jean-François Revel, Gaspard déplore une certaine dérive de la philsophie vers une pensée technique et plus difficilement compréhensible.

Gaspard invite à redonner une place prépondérante au courant libéral face au « vide intellectuel » constaté en France par Mario Vargas Llosa. Avec d’autres, c’est ce à quoi s’attache GenerationLibre tous les jours.


Pour lire la chronique de Gaspard Koenig, cliquer ICI.

Pour lire la chronique de Maxime Sbaihi, cliquer ICI.

 

Publié le 03/03/2021.

Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter