Nos actus

Des data à perte de vue

Des data à perte de vue

Notre proposition sur la patrimonialité des données continue à créer du débat. Notre experte et avocate Isabelle Landreau a présenté notre proposition à l’occasion d’une conférence organisée par l’Association Française du Droit de l’Informatique et des Télécommunications (AFDIT).

 

Pour Isabelle Landreau, le « cyber citoyen » est propriétaire de facto de ses données car il les génère.

« Aujourd’hui, tout est connecté. Nous générons sans-cesse de la donnée. Le système que nous proposons est simple : remettre le citoyen au coeur de la chaine économique de la donnée. » Isabelle Landreau

Dans l’ouvrage Data Power, Cyril de Sousa Cardoso s’est entretenu avec Maxime Sbaihi au sujet de notre proposition. Pour Maxime, il est nécessaire de révéler la valeur des données que nous produisons.

« Chacun d’entre nous pourrait alors décider consciemment de les donner, les vendre, les céder contre un service, ou payer ce service en monnaie plutôt qu’en données. » Maxime Sbaihi

Enfin, Pascal Lorne s’inspire de nos travaux et défend la patrimonialité des données dans son livre 10 jours pour hacker le travail. Pour l’auteur, c’est un enjeu qui touche directement à la protection de nos libertés individuelles.

« En nous amusant à nous faire peur, nous pourrions imaginer des scénarios dans lesquels des personnes malintentionnées feraient pression sur des individus en utilisant leurs données personnelles. » Pascal Lorne


Pour voir la conférence avec Isabelle Landreau, cliquer ICI.

Pour lire notre rapport « Aux data, citoyens ! », cliquer ICI.

 

Publié le 13/07/2020.
Toute l'actu
Débats
Dossiers
Podcast
Presse
Rencontres
Tribunes
Videos
Charger + d'actu

S'inscrire à la Newsletter