Nos actus

Défendre la société des individus

Défendre la société des individus

Invité de l’émission “Tribu” sur Radio Télévision Suisse, notre expert Daniel Borrillo fait l’éloge de la société libérale et explique comment la notion d’individu a permis l’émancipation du collectif sans toutefois le désintégrer.

 

Si longtemps, le collectif (Eglise, institution privée ou encore famille) a primé sur l’individu et dicté les normes morales, aujourd’hui, l’heure est à la tendance individualiste dans les pays occidentaux. Désormais, dans ces sociétés dites libérales, l’individu s’émancipe du collectif et prend ses propres décisions car lui seul (plus que quiconque) connait ses propres besoins.

Daniel porte un regard bienveillant sur cette « société des individus », selon l’expression du sociologue Norbert Elias, qui permet a chacun d’exister et non plus de se fondre dans un tout au nom de l’intérêt général. Sans nier l’existence du collectif, il nous explique comment celui-ci devient complémentaire à l’individu sous la forme d’un contrat social et du marché.

Toutefois, Daniel nous met en garde contre la montée du populisme qui remet en cause la démocratie représentative et reprend l’idée qu’il y aurait une incarnation naturelle du collectif. Contraire à la démocratie libérale, cette vision nous pousse à renoncer à notre liberté au nom du collectif.


Pour ré-écouter l’émission TribuL’individu et le groupe” sur RTS, cliquer ICI.

Toute l'actu
Debates
Videos
Charger + d'actu