Nos actus

La mondialisation contre la pauvreté

La mondialisation contre la pauvreté

Maxime Sbaihi était l’invité de 28 minutes sur Arte pour commenter l’actualité autour de la signature du traité de libre échange entre le MERCOSUR et l’UE. 

 

S’il y a bien quelques perdants sur quelques secteurs, Maxime souligne qu’on omettait généralement de mentionner tous les gagnants de tels traités à l’instar de certains petits vignerons français.

Face aux critiques faciles, Maxime rappelle que ces traités sont tout à fait démocratiques, a fortiori dans la mesure où les parlements nationaux des Etats membres doivent ratifier l’accord.

Maxime insiste pour dire que le consommateur reste le seul décideur, in fine, de ce qu’il consomme. A cet égard, la seule question valable, c’est l’éventail du choix, la traçabilité des produits, l’information du consommateur : ce que permet d’améliorer ces accords.

Enfin, il nous invite à ne pas oublier que la mondialisation a permis à 1 milliard de personnes de quitter la pauvreté au cours des trente dernières années, et que la lutte contre la pauvreté n’entre pas en contradiction avec la nécessité de répondre aux enjeux environnementaux.


Pour revoir l’émission, cliquer ICI.

Toute l'actu
Debates
Videos
Charger + d'actu